« Retour à la nuit » d’Eric Maneval

Ce petit roman de 139 pages a tout pour plaire : Un personnage principal solitaire mais attachant et une intrigue mystérieuse et bien ficelée.  De quoi se tenir en haleine tout au long de la lecture…

Résumé

Antoine a 8 ans.  Avec ses copains, il aime se faire peur et jouer dans les eaux tumultueuses de la rivière.  Mais ce jour-là tout va de travers : Alors qu’il retourne seul se confronter à la puissance des flots, un tronc d’arbre porté par le courant l’assomme.  Antoine se réveille alors dans un fourgon, avec pour seule compagnie cet homme étrange qui dit lui avoir sauvé la vie.

Vingt ans plus tard, Antoine est veilleur de nuit dans un centre pour adolescents lorsqu’à la télévision il reconnaît le visage de son sauveur.  Cet homme est alors recherché dans le cadre de la terrible affaire du « découpeur »…

Mon avis

Troublant, mystérieux, angoissant.  Ce sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit quand je pense à ce polar que nous propose Eric Maneval.  Il nous raconte l’histoire d’Antoine, veilleur de nuit solitaire au passé trouble, qui est confronté chaque jour un peu plus à l’instabilité des adolescents dont il s’occupe.  Ayant reconnu à la télévision le portrait de l’homme qui l’aurait sauvé lors d’un accident quand il avait 8 ans, Antoine décide de collaborer avec les journalistes pour les aider à le retrouver dans le cadre de l’enquête du « découpeur »…

Le personnage d’Antoine est très secret et pourtant l’auteur parvient à nous faire éprouver une certaine empathie vis-à-vis de lui.  On ne sait rien sur son passé, à part le fameux accident dont il peine à se souvenir parfaitement et ses horribles cicatrices dont il ignore la provenance.  Dans cet univers où les personnages sont psychologiquement instables, où se situe la vérité?

J’ai beaucoup apprécié ce roman, avec cette écriture aux phrases courtes qui contribue à agrémenter une ambiance plus que glaciale.  Une narration toute en finesse et tension qui aboutit à un chapitre final intense et surprenant laissant au lecteur le soin d’en tirer ses propres conclusions.

Un livre à relire encore et encore pour en saisir les différents degrés de vérité…

3 Comments

  1. Véronique

    17 août 2017 at 10 h 10 min

    Encore une envie de lecture… 😊

  2. Eglantine

    19 août 2017 at 16 h 07 min

    Eh bien moi qui ne suis pas très polar, je le trouve plutôt alléchant… 🙂

    1. Into the Green

      20 août 2017 at 12 h 50 min

      Il est vraiment chouette et super rapide à lire 🙂

Leave a Reply